07.11.14

La dernière feuille...

T'ai-je raconté ce que j'ai vu l'autre matin par la fenêtre de ma cuisine ?J'ai vu la dernière feuille de l'année. Elle me narguait depuis dimanche.Le noisetier tortueux s'assoupit pour quelques mois mais il garde ses bras levés. Des bras griffus prêts à déchiqueter un ciel qui ne fait que se griser de nuages lourds. De ces nuages qui n'annoncent que la pluie.La dernière feuille a d'abord hésité en se posant sur la pelouse qui tentait de s'endormir en se laissant raconter des histoires de rosée frissonnante. Elle a tenté de... [Lire la suite]
Posté par Tonton J à 10:57 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

20.06.14

On cause...

Du soleil. Juste ce qu'il faut. Du temps. J'en ai presque trop. Ou presque trop peu.Mon banc de pierre. Il est toujours là, Lui. La cloche danse au bout de l'allée.Le vent amène son chant jusqu'ici.Un deuxième petit coup, bref.Pas de doute : c'est Gégé ! Je ferme les yeux.Je reconnais son pas sur le gravier fraîchement ratissé.Un pas précis, sobre, sans ambiguïté.Le portillon du troisième jardin s'ouvre et s'appuie sur un hydrangéa accueillant. -Salut !-Salut ! -Je vais bien.-Moi aussi. On parle de tout. De... [Lire la suite]
Posté par Tonton J à 20:36 - - Commentaires [37] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
17.03.14

En Mer...

Il s'est assis près de moi sur le banc de pierre. J'aime ces moments magiques et précieux. Du haut de ses treize ans il a une vision du Monde très différente de la mienne. C'est dans la nature des choses.Je sais déjà ce qu'il va me demander ; je l'ai vu à sa façon de s'intéresser à la causeries des nuages. À sa façon de détailler les cicatrices qui raturent mon front. À sa façon de se pelotonner contre moi...-Dis Papili ! Raconte-moi encore quand tu étais « là-bas... »Et selon l'atmosphère du moment, j'ouvre le... [Lire la suite]
Posté par Tonton J à 18:36 - - Commentaires [26] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
03.01.14

Noir et blanc, et gris!

          Une nouvelle année s'est emparée des éphémérides. Encore une fois, je n'ai pu échanger mon ancien calendrier contre un neuf! Ni consigne, ni reprise ! Je fais donc comme tout le monde...Cet après-midi, le vent et la grêle ont chahuté une quiétude de début de mois. La maison endiguait des paupières mi-closes, elle ne désirait pas croiser le regard du jardinet engourdi. Éole aux éperons de glace se mit soudain à tambouriner sur les tuiles grises comme le ciel. Un voisin ferma... [Lire la suite]
Posté par Tonton J à 23:30 - - Commentaires [41] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
17.11.13

Automne officiel

Cette fois-ci, c'est officiel, l'automne est installé !Les feuilles se défoulent et s'entassent aux hasards des vents de saison.Le vent du Nord adore me picoter les oreilles. Il sait, le chenapan, que j'oublie facilement mon couvre-chef, casquette ou chapeau. Je passe au potager cueillir quelques brins de persil, comme en ce dimanche, pour amuser les champignons que je poêlerai tout à l'heure. Mes oreilles sur le point d'être surgelées, entendent les mésanges à longues queues dans le sorbier des voisins. Le vent d'Est, celui... [Lire la suite]
Posté par Tonton J à 17:15 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
21.05.13

Un marché aux fleurs....

Le portillon tente désespérément de fermer le jardin du fond. Le vent se joue de lui en tendant la main, ou en présentant le dos. Ses sautes d'humeur pivotent sur les charnières arthrosiques dont les cris dérangent à peine les merles trop occupés dans leur quête de nourriture. J'ai dû enfiler ma vieille veste et déposer ma casquette à carreaux sur un crâne désormais désertique. Il me faut protéger les derniers neurones encore opérationnels. Car, oui je l'avoue, ma mémoire ne me sert plus qu'en pointillés dans le labyrinthe... [Lire la suite]
Posté par Tonton J à 23:05 - Commentaires [40] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

11.05.13

Un échiquier démesuré

De la fenêtre de mon bureau, je peux voir les tours de la ville lointaine, posées sur l'horizon comme les pièces d'un échiquier démesuré. Le vent des plaines du Nord s'y faufile en des chants inconnus des gens d'ailleurs. Un jeu auquel le soleil couchant participe en rais couleur de feu. Le sang et l'or des autrefois inoubliables. Au-delà je sais que la mer se déroule en cérémonies inaltérables. Les brumes salées ne me parviennent pas mais je sais qu'elles viennent vers moi en silences. Alors, quand le temps le permet, j'y... [Lire la suite]
Posté par Tonton J à 23:04 - Commentaires [43] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
29.03.13

Une coupe de printemps et une coupe d'automne...

J'avais beau chercher dans mon jardinet, je n'en trouvai nulle trace. On m'avait dit qu'il arrivait.... je suis naïf quand il s'agit de la floraison de p'tits bonheurs. Je crois tout le monde ! Et moi le premier !Là, il s'agissait du printemps !Bien que le vent du Nord et son cousin d'Est se chamaillent encore autour du chant des girouettes, un couple de mésanges charbonnières cherche un logement sous le tamaris. J'ai laissé leur ancien nid disponible, propre et accueillant. Les oiseaux y vont et viennent comme des... [Lire la suite]
Posté par Tonton J à 22:07 - Commentaires [42] - Permalien [#]
Tags : , , ,
05.10.12

Les "feues" feuilles...

Ce jour-là, dans mes soixante-quatre mètres carrés, comme dans le reste du quartier d'ailleurs, un vent breton avait embarqué quelques mélodies sur son passage et les avait distribuées de bon cœur. Enrobant ses sautes d'humeur de quelques bourrasques burlesques ou de rafales viriles, il distribuait déjà les premières automnales défuntes, décrochées fraichement de leurs branches. Loïc, exaspéré de cette brusque arrivée de la saison, râlait comme à son habitude. -Elles n'y peuvent rien ces feues feuilles !-Des... [Lire la suite]
Posté par Tonton J à 12:03 - - Commentaires [34] - Permalien [#]
Tags : , , ,
22.05.12

Joutes de nuit

Ce jour-là, dans tout le hameau, par delà les collines du sud, le vent s'était mis en tête de faire des confidences tonitruantes à qui voulait ne pas l'entendre. Il se glissait derrière les volets, sous les branches, caressait les tuiles à rebrousse-poil et se querellait avec tous les passants. Passants fort peu nombreux, et pour cause !Une vraie nuit de tourmente.Les rippeurs venaient à peine de passer et les longues poubelles vides tentaient vainement de garder leur équilibre. L'une d'entre elles, lassée de combattre, se coucha... [Lire la suite]
Posté par Tonton J à 11:05 - - Commentaires [44] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,