26.09.14

Il dormait...

Charles dormait au soleil, affalé dans ce vieux fauteuil d'osier qui craquait au rythme de sa respiration, une sorte de vrombissement terrifiant qui terrorisait les oiseaux des jardins des alentours. Sans doute avait-il beaucoup de sommeil à rattraper, ou d'énergie à apporter à la digestion d'un repas un peu trop copieux car il y mettait beaucoup de cœur. Il ne devait pas rêver. Tout son être était concentré sur cette sieste bienfaitrice. Il dormait. Il faisait beau.Autrefois, il portait une moustache épaisse. Elle permettait de le... [Lire la suite]
Posté par Tonton J à 20:40 - - Commentaires [46] - Permalien [#]
Tags : , , ,

20.06.14

On cause...

Du soleil. Juste ce qu'il faut. Du temps. J'en ai presque trop. Ou presque trop peu.Mon banc de pierre. Il est toujours là, Lui. La cloche danse au bout de l'allée.Le vent amène son chant jusqu'ici.Un deuxième petit coup, bref.Pas de doute : c'est Gégé ! Je ferme les yeux.Je reconnais son pas sur le gravier fraîchement ratissé.Un pas précis, sobre, sans ambiguïté.Le portillon du troisième jardin s'ouvre et s'appuie sur un hydrangéa accueillant. -Salut !-Salut ! -Je vais bien.-Moi aussi. On parle de tout. De... [Lire la suite]
Posté par Tonton J à 20:36 - - Commentaires [37] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
10.06.14

Juin Matin

Le jardin s'était laissé envahir par ces senteurs que j'avais presque oubliées et quand la brise matinale poussa la porte-fenêtre pour s’engouffrer dans la cuisine, j'en fus très surpris. Ces parfums d'herbe mouillée, de fleurs nouvelles et de sève enchevêtrés parmi les chants des merles et d'autres oiseaux flattèrent mes narines. Je fermai d'abord les yeux de crainte de perdre ces sensations si intenses. En un souffle, je me surpris à marcher le long de ma terrasse et du petit chemin blanc. La fraîcheur des ardoises posées à même... [Lire la suite]
Posté par Tonton J à 23:40 - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
18.02.13

Février ne ménage pas sa peine...

Février ne ménage pas sa peine et nous fait patienter. J'ai beau regarder par la fenêtre, rien ne remplace une bonne promenade à l'extérieur.Mes godillots somnolent encore dans leur coin, se racontant des projets d'aventures pédestres en bordure de l'Océan, ou dans les chemins forestiers, ou dans des ailleurs à découvrir. Ou à redécouvrir. J'ai passé un hiver tranquille. On me conseille de me reposer, de ne pas en faire « trop ». Je ne comprends pas ce que cela signifie. Ce n'est jamais « assez » pour moi. Je m'applique cette... [Lire la suite]
Posté par Tonton J à 18:56 - - Commentaires [45] - Permalien [#]
Tags : , , ,
10.01.12

On est bien ici...

Le soir monopolise les lieux de ses lumières envahissantes. Le sable offre à mes pieds la chaleur du jour déclinant. La terre étourdie par une journée imprégnée du vacarme des migrateurs estivaux s'étire pour ne rien perdre de la sérénité annoncée. C'est maintenant que la plage va se laisser prendre par une mort exquise...Je m'arrête et je laisse mes yeux s'abreuver...Une femme longue s'avance et se laisse guider par un gros chien débonnaire. Elle serait bien venue tout à l'heure mais le panneau « Interdit aux animaux »... [Lire la suite]
Posté par Tonton J à 23:15 - - Commentaires [65] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
21.03.11

Déguster le soleil à petites gorgées...

Il fait beau dans mon Artois.C’est ainsi qu’il faut dire quand le soleil brille. J’ai écouté la radio.J’ai jeté un regard sur la petite lucarne.J’ai voulu déposer quelques mots auprès de mes fleurettes mais le cœur n’y est pas. De l’autre côté du Monde, la Terre s’est fâchée… De l’autre côté de la Mer, les Hommes se sont fâchés… En pliant leur petit papier,en le glissant dans la petite enveloppe,en le déposant dans la grande boite solennelle,j’en connais qui disent en silence,et d’autres qui se taisent si bruyamment. S’il suffisait de... [Lire la suite]

29.10.10

La Colline de Roger

Avant que gégé ne rabatte les volets bleus, juste avant, j'aime ôter ma chemise et m'appuyer sur le rebord de la fenêtre. J'aime respirer l'air frais de la nuit tombante. Un besoin vital. Vers l'Ouest, la colline de Roger, vide de ses vaches mais pleine d'un soleil qui traine à se coucher. Une simple bosse, ronde comme une épaule aimée où l'on laisserait bien distiller quelques petites tendresses. Elle semble si petite, si frêle, si fragile. Les dernières lumières la rapprochent de ma main. J'en dessine les courbes en... [Lire la suite]
Posté par Tonton J à 23:20 - - Commentaires [40] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
23.08.09

Rouge et bleu, un soir...

À l’ouest, rien de nouveau. Le soleil a revêtu son pyjama polychrome. Quelques replis mal repassés font la différence avec le coucher de la veille. Les paupières mi-closes de la maison aux volets bleus s’écarquillent pour héberger l’haleine fraiche de la nuit. Les pierres encore tièdes respirent, en variant subtilement leurs coloris indomptés. Tranquille, le tilleul ne berce pas une feuille. Il sait, lui, qu’un moment important de la journée s’annonce. La terrasse est refaite à neuf. Gilles est le grand spécialiste du ... [Lire la suite]
02.04.09

Moment tranquille

Il y a déjà quelques jours que je voulais envoyer ce message et ces deux photos prises au cours d’une promenade. On y voyait deux choses qui m’ont marqué. La première est cette ligne droite marquant l’autre berge du canal. Cette ligne droite qui refuse que les reflets ne se perdent dans les ombres végétales. Petit à petit, sans un bruit, le jour se métamorphosait en nuit. L’ait était sec, ne se faisait pas prier pour entrer dans mes poumons. Les reflets des grands arbres tissaient en silence les robes... [Lire la suite]
Posté par Tonton J à 21:57 - - Commentaires [27] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
20.02.09

Vers le vieux canal

Vieux canalpar TIDJI2 Février terminait doucement son séjour et l’hiver tentait une dernière escarmouche. Pas bien méchante mais juste assez présente pour friser les téméraires brins d’herbe trop pressés. Le jardin préservait ses bourgeons, tel un écrin endormi ou peut-être oublié. Pas par moi.Les murs de mon chez-moi se rapprochaient trop vite. Mes godillots trépignaient dans leur repère. Le moment des longues marches sonnait.    L’an dernier, j’avais commencé mes promenades vers le vieux canal. Je lui avais rendu... [Lire la suite]
Posté par Tonton J à 22:59 - - Commentaires [35] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,