09.11.14

Ça mijote...

J'ai quitté la banquette de lit mou au profit d'un projet de blanquette de veau...Rien à voir avec une banquette de dévôt, l'heure de l'office du dimanche n'ayant point sonné. Le car ôte toute envie de poireauter en attendant la poire au thé, un dessert attendu.Vois ici la vue plongeante sur ma marmite qui bloubloute tranquillement... En attendant, je te souhaite un excellent dimanche!  La BD a été créée avec le consentement de http://www.birdsdessines.fr/
Posté par Tonton J à 11:43 - - Commentaires [41] - Permalien [#]
Tags : , ,

13.01.13

Pommes de terre au four

Un samedi où le bout du nez rougit au premier courant d'air. Il fait "frisquet", c'est ce qu'on dit ! La météo nous a préparé une fin de semaine hivernale. J'avais envie de manger un truc au four, histoire d'amener dans ma cuisine quelques calories grappillées utilement. Je me suis donc offert deux superbes pommes de terre, d'un modèle peu courant. Elles emplissaient chacune de mes mains comme les... (Mesdames, ma comparaison était trop spontanée mais dangereusement précise, je préfère ne rien ajouter!).En mon Artois, il est de... [Lire la suite]
Posté par Tonton J à 00:05 - - Commentaires [29] - Permalien [#]
Tags : ,
16.05.12

L'Auberge du Noord Meulen

On arrive à Steenvoorde après avoir ralenti plusieurs fois à cause des moulins à vent qui fleurissent le paysage. À moins de ne pas être curieux !Sans être atteint de Donquichottisme, je suis attiré par ces ouvrages obsolètes auxquels on repense sérieusement.Le vent ne coûte rien mais souffle quand il veut. Ça ne lui coûterait rien de souffler en cas de besoin... Un moulin sous le vent tournerait plus souvent.Quand le vent veut, le moulin mouline... et quand le moulin veut, que fait le vent ?Je me dirige donc vers le nord,... [Lire la suite]
Posté par Tonton J à 23:06 - - Commentaires [33] - Permalien [#]
Tags : ,
20.02.12

L'hiver commençait à faiblir...

L'hiver commençait à faiblir et ses morsures se faisaient moins cruelles. Dehors, le soleil treuillait les heures et les allongeait un peu plus chaque jour. Les ombres rétrécissaient, craintives. Elles ne tentaient plus de se caramboler les unes aux autres en se couchant sur les pelouses fanées.Surprenant cet air encore piquant mais ô combien prometteur !Les jambes allongées, les doigts de pieds bien au chaud dans des chaussures de sécurité « Made in France » (parmi les dernières fabriquées!), je regardais danser... [Lire la suite]
Posté par Tonton J à 22:36 - - Commentaires [57] - Permalien [#]
Tags : , , ,
01.02.12

Envie de tarte au chuc

Fin de matinée.Assis dans la cuisine toute tiède.Les petites corvées du quotidien étaient terminées et je me posais enfin sur une chaise. La table était libre de tout empiétement extérieur. Toute propre, comme neuve. Aucun souvenir des activités matinales.-J'ai envie d'une tarte au chuc !Pour ceux qui ne sont pas du Nord, « chuc » signifie « sucre ».Ce n'est pas une pâtisserie difficile à réaliser mais certaines conditions sont indispensables.D'abord, ne pas commencer à se dire que ce n'est pas bon... [Lire la suite]
Posté par Tonton J à 17:21 - - Commentaires [43] - Permalien [#]
Tags : , ,
16.12.11

Une poule en délire...

Une poule hésitait...Devant elle, bien rond et brillant, un ustensile de cuisine.Casserole ou pot, marmite ou faitout, qu'importe le nom ! C'est rond et c'est lisse.Et cet endroit ? Arène ou lice ?Une poule hésitait...Devant elle une ronde heure, en escomptant une réponse.Et la minute cocotte.Jamais sous pression mais à petite vapeur.Et l'autre à toute vapeur et sous pression en permanence.Son petit sifflet en érection sur le couvercle... Pfff...  Voilà ce que je me disais en laissant se terminer la cuisson de... [Lire la suite]
Posté par Tonton J à 21:56 - - Commentaires [61] - Permalien [#]
Tags : ,

31.03.11

Bricolage et compagnie

      Je m'étonne ! Je m'étonne de trouver dans le fond de mes poches quelques bribes de ce temps qui s'écoule entre les doigts de mes jours. Je ne cesse de laisser mes mains taquiner les outils et les matériaux déposés au gré des productions. Les murs se dévêtent et ne se montrent plus que nus. Totalement nus. L'homme aux fils électriques tricolores s'est bien amusé avec la petite machine toute grise et bruyante. Un immense gaillard aux yeux bleus, aux mains immenses et aux doigts agiles. Il a titillé le mur de... [Lire la suite]
Posté par Tonton J à 23:34 - - Commentaires [41] - Permalien [#]
Tags : , ,
13.02.10

Mi-février, de la cuisine de Juju au jardin potager

Dans un précédent message, j’ai tenté de mijoter quelques mots autour de la table de Juju. Pas évident de cuisiner quand on n’a ni recette ni expérience. Je côtoie de bons modèles. Ça m’aide... J’aime la bonne table, j’aime cuisiner. J’aime aussi partager avec ceux que j’aime. J’avoue que je n’aime pas partager ceux que j’aime (c’est égoïste, n’est ce pas ?). Je continuerai sur ce que j’aime en évoquant le potager. (Non, mon Gégé ! Je n’ai pas dit le pote âgé !). Je n’ai pas de potager actuellement. Mes ... [Lire la suite]
Posté par Tonton J à 03:44 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
09.02.09

Les paupières fermées

Les paupières de la vieille dame s’entrouvrirent imperceptiblement. C’était sans doute mon arrivée à la table voisine qui l’avait sortie de son immobilité. Elle tourna la tête vers moi, à peine. Ses yeux clairs glissèrent sur le sourire que je tentai de lui offrir. Ils se perdirent vers un ailleurs qui m’était étranger. La carte proposée par le restaurant était captivante ; j’adore les noms des plats proposés. Le plus souvent, ils me font sourire. Il me plait d’imaginer ce qu’ils cachent. (Je me souviens de « saucisses à ... [Lire la suite]
Posté par Tonton J à 22:00 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
25.05.08

Un chemin de Fer... défait.

Il fallait bien trouver un endroit à part, un endroit peu commun, un endroit qui puisse nous offrir le couvert sans que nos bourses ne crient famine. Chose faite en suivant une ligne de chemin de fer presque désaffectée dans un petit coin charmant du Pas-de-Calais. Une gare placée là par les hasards de l’industrialisation et oubliée par les exigences des Hommes. Une gare transformée heureusement en restaurant pittoresque et inattendu. Coiffé d’une casquette de Chef de Gare, le maître d’hôtel nous a accueillis... [Lire la suite]
Posté par Tonton J à 21:34 - - Commentaires [20] - Permalien [#]