07.11.14

La dernière feuille...

T'ai-je raconté ce que j'ai vu l'autre matin par la fenêtre de ma cuisine ?J'ai vu la dernière feuille de l'année. Elle me narguait depuis dimanche.Le noisetier tortueux s'assoupit pour quelques mois mais il garde ses bras levés. Des bras griffus prêts à déchiqueter un ciel qui ne fait que se griser de nuages lourds. De ces nuages qui n'annoncent que la pluie.La dernière feuille a d'abord hésité en se posant sur la pelouse qui tentait de s'endormir en se laissant raconter des histoires de rosée frissonnante. Elle a tenté de... [Lire la suite]
Posté par Tonton J à 10:57 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

17.10.14

Une coupe des vices...

Me délectant d'une coupe des vices (je suis amateur de bonnes bières!), j'admirais des sportifs qui s'acharnaient à se renvoyer une balle. La malheureuse était rudoyée, raquettée sans ménagement. Les mâles menaient le bal d'un côté à l'autre d'une immense table de ping-pong.L'un d'entre eux projeta l'infortunée vers le ciel, lui laissant espérer un envol définitif. Hélas, ce ne fut qu'illusion car la gravité la fit descendre. Les lois de Newton sont toujours en vigueur, même dans le domaine sportif.La balle abandonna son dernier rêve... [Lire la suite]
Posté par Tonton J à 22:54 - - Commentaires [28] - Permalien [#]
Tags : , , ,
26.09.14

Il dormait...

Charles dormait au soleil, affalé dans ce vieux fauteuil d'osier qui craquait au rythme de sa respiration, une sorte de vrombissement terrifiant qui terrorisait les oiseaux des jardins des alentours. Sans doute avait-il beaucoup de sommeil à rattraper, ou d'énergie à apporter à la digestion d'un repas un peu trop copieux car il y mettait beaucoup de cœur. Il ne devait pas rêver. Tout son être était concentré sur cette sieste bienfaitrice. Il dormait. Il faisait beau.Autrefois, il portait une moustache épaisse. Elle permettait de le... [Lire la suite]
Posté par Tonton J à 20:40 - - Commentaires [46] - Permalien [#]
Tags : , , ,
26.07.14

Dans le Marais, chez Henri.

C'était ma première sortie depuis des semaines. Henri m'avait invité chez lui, dans sa nouvelle acquisition. Une maison cachée au cœur d'un marais, où l'on ne pouvait accéder qu'en barque.-Ça te fera du bien !J'avais besoin de prendre l'air, de m'évader, de voir autre chose que ces quatre murs, que cette fenêtre ouverte sur les toits et sur un lilas qui n'avait même pas fleuri cette année. Il faudra que j'aille à la rencontre de son propriétaire, de l'autre côté du pâté de maisons. Si j'en trouve le temps...La barque caressait... [Lire la suite]
Posté par Tonton J à 23:14 - - Commentaires [30] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
20.01.14

La "Cuisinière en fonte"

  L'oncle Max et la tante Françoise bavardaient au coin de la « cuisinière », ce poêle de fonte qui traverse les âges tout en demeurant le cœur de la maison. On y cuisait, on s'y chauffait, on s'y rencontrait, on s'y réunissait.Ils attendaient la visite des neveux, ces petits brigands venus de la campagne, capables du pire comme du meilleur. Deux garnements qui passaient beaucoup de temps dans les bois et les champs. Les bancs de l'école n'étaient pas leur terrain favori, ce qui ne les empêchait nullement d'être de... [Lire la suite]
Posté par Tonton J à 00:11 - - Commentaires [44] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
13.12.13

Promesse tenue

Du dos de la main il capture la première larme qui s'échappe du coin de l’œil. Ni chagrin, ni douleur, rien que de la joie. Il n'aurait jamais cru cela : il pleure.Il s'avance dans le hall de la gare. Il a l'impression d'être seul alors qu'autour de lui la fourmilière excitée grouille en tous sens. Il ne marche pas, il vole.D'ordinaire, sa vieille blessure au pied gauche se rappelle à lui et lui inflige une claudication plus ou moins intermittente. Une douloureuse résurgence d'une vie antérieure... Aujourd'hui, tel un... [Lire la suite]
Posté par Tonton J à 17:16 - - Commentaires [33] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

06.12.13

Promenade...

Les heures s'éclipsent les unes après les autres. Novembre s'éteint comme les jours trop courts. Il fait un froid humide qui transperce les meilleures volontés. Et cela depuis des jours et des jours...Elle marche en esquivant les promeneurs pressés, ou égarés. Les gestes du quotidien se répètent entre les arbres définitivement accrochés au bitume. Quelques échassiers municipaux verbalisent les branches tordues et dénudées en épinglant des ampoules colorées dont les clins d’œil n'effraient même plus les derniers étourneaux. Dans... [Lire la suite]
Posté par Tonton J à 15:57 - - Commentaires [37] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
05.10.12

Les "feues" feuilles...

Ce jour-là, dans mes soixante-quatre mètres carrés, comme dans le reste du quartier d'ailleurs, un vent breton avait embarqué quelques mélodies sur son passage et les avait distribuées de bon cœur. Enrobant ses sautes d'humeur de quelques bourrasques burlesques ou de rafales viriles, il distribuait déjà les premières automnales défuntes, décrochées fraichement de leurs branches. Loïc, exaspéré de cette brusque arrivée de la saison, râlait comme à son habitude. -Elles n'y peuvent rien ces feues feuilles !-Des... [Lire la suite]
Posté par Tonton J à 12:03 - - Commentaires [34] - Permalien [#]
Tags : , , ,
23.09.12

Je les adore ces-deux là!...

Je les adore ces deux-là !Si un jour il te vient l'envie de flâner sur mes côtes, tu croiseras sans doute le chemin de deux promeneurs différents des autres. Lui, Daniel, approche calmement la centaine. Une existence animée mais obstinée, un choix de vie d'aventures et de désillusions, un mariage tardif mais heureux. (Ne dit-on pas « Mariage plus vieux, mariage heureux. » ? ). Sa jambe droite le rappelle à l'ordre depuis une blessure par balles dans une rizière lointaine mais il n'en parle jamais. Sauf une... [Lire la suite]
Posté par Tonton J à 20:26 - - Commentaires [46] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
25.06.12

Paupières d'étoiles

On n'entendait pas la Mer. Seulement le moteur assourdi d'un bateau qui transportait quelque marchandise inavouée dans l'ombre. Notre bande s'était installée pour cette ultime veillée juste au dessus du torrent, sur ce plateau où la majorité d'entre nous s'était rencontrée pour la première fois. Le feu était allumé, je ne me souviens plus qui l'avait lancé. Nous avons mangé de bon appétit. En bonne compagnie, la nourriture, quelle qu'elle soit, est toujours meilleure. Pedro avait apporté quelques bouteilles de vieux Xérès.... [Lire la suite]
Posté par Tonton J à 22:50 - - Commentaires [29] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,