24.03.07

TRICADRE

Alors que ma petite cuiller tournait tranquillement dans ma tasse, je regardais un coin de ma cuisine. Trois cadres accrochés là tenaient une conversation dont j’avais du mal à capter le sens.J’ai cru comprendre que la vie n’était pas marrante pour les cadres super rieurs. Ils n’avaient pas les moyens alors que deux d’entre eux étaient là. La tapisserie ne leur plaisait pas ; ils se voyaient rayés des cadres ! ils allaient devoir vivre à mes crochets !Ce n’est pas moi qui ai choisi le papier peint... [Lire la suite]
Posté par Tonton J à 11:37 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

21.03.07

Pas de courrier aujourd'hui

« En ce temps-là, dans mon village, disait Henri en me versant une rasade d’alcool de prune de sa fabrication, le facteur s’arrêtait chaque matin même s’il n’avait pas de courrier à me donner. Il me donnait des nouvelles des petits vieux qui s’étaient installés derrière la colline aux sapins noirs et des autres que je connaissais un peu moins. Il déposait parfois le pain car le boulanger qui s’occupait aussi des gamins du village, n’avait pas toujours le temps de finir sa tournée. Et les... [Lire la suite]
Posté par Tonton J à 20:35 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
19.03.07

Réveils

Dans mon jardin, à l’ombre de l’érableOù certains jours, à l’heure où je m’endors,Vient se cacher, souvenir admirable,Le doux rêve qui me côtoie encore,Je viens humer l’ambiance de demain,Je viens penser aux minutes futures.Nul ne pourra me tenir les deux mainsNul ne pourra salir mes pensées puresMais toi ma mie, tu te ris de mes chaînes.Ton grand amour, tu l’as déjà brûlé,En décuplant les forces... [Lire la suite]
Posté par Tonton J à 23:13 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
13.03.07

Coup de printemps sur la tête!

Un rayon de soleil.Une herbette toute verte.Quelques boutons floraux prêts à exploser.Mon banc de pierre tout chaud.Le décor est planté.La pièce commence… Le brigadier au volant de son autobus frappe l’étroit coup.Le père, son âge, prince si pâle, en transe, haine.(Elle me plait cette suite de mots !).Îlet seul…Gomme-moi ! …Oui, le mois de mars gomme l’émoi de faits vrillés.J’enviais l’ânée un peu trop chargée.     Tonton Jeannot a réussi à récolter un coup de soleil et, de... [Lire la suite]
Posté par Tonton J à 20:20 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
06.03.07

quelques mots

La nuit avait déjà marqué ses empreintes et planté ses piquets dans ma pelouse quand j’ai reçu un courriel qui m’a bien réconforté. Pas grand ‘chose,…quelques mots chaleureux. Juste ce qu’il faut quand il faut !Ce qui est étrange, c’est que le lendemain matin, alors que le soleil paressait sur l’horizon, l’une de mes tulipes s’est ouverte sous mes yeux. Dans un endroit que j’avais un peu négligé, je l’avoue. Une amie fidèle qui sait se faire oublier le temps d’un hiver et qui sait toujours titiller notre cœur au retour... [Lire la suite]
Posté par Tonton J à 22:53 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
17.02.07

Valérie, Charline et Eddy.

Je n’aime pas beaucoup en parler mais j’ai lu en "surfant" que certaines personnes râlaient contre les amendes récoltées par leur excès de vitesse ; c’était si peu au-delà de la vitesse maximale autorisée. Je ne peux m’empêcher de penser à Valérie et au camion qui roulait juste un peu trop vite, c’était si peu au-delà de la vitesse maximale autorisée. …il lui manquait moins de deux mètres pour s’arrêter…Elle allait avoir quinze ans… Je ne peux m’empêcher de penser à Charline et à cet automobiliste... [Lire la suite]
Posté par Tonton J à 22:08 - - Commentaires [14] - Permalien [#]

02.02.07

vague essai

C'est "Titannick" qui m'a poussé à publier ce texte. Elle m'a dit qu'il lui plaisait, que c'était joli...je veux bien la croire, c'est une amie. Je la connais depuis presque un demi-siècle... Je me demande si ça lui ferait plaisir que je lui dise ça?
Posté par Tonton J à 16:26 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
02.02.07

Les pavés muets.

Je suis encore passé dans la petite rue. La petite porte est toujours fermée. Pas un bruit ne résonne sur les pavés. Même pas un passant inconnu.
Posté par Tonton J à 00:06 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
30.01.07

Rêveries d'un promeneur solidaire...

Bon!... Puisque c'est comme ça! .... Je vais faire un tour à la plage!... J'en profiterai pour penser à La P'tite Fourmi qui se penche sur ses pinceaux et qui se met de la peinture jusque dans le coeur... J'en profiterai pour penser à La P'tite Lumière qui ne doit certainement pas s'ennuyer sans moi; elle a tant de choses à apprendre encore!... J'en profiterai pour penser à La P'tite Fée qui fait chauffer ses classeurs et qui n'a pas le temps non plus de penser à un vieux pote... J'en profiterai pour penser à... [Lire la suite]
Posté par Tonton J à 15:42 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
29.01.07

Sulfures et "tarte au Chuc"

Je laissais mon regard se glisser par la fenêtre et je le laissais se poser sur les abouliques plantes décaties qui persistaient. Je n’aime décidemment pas ce mois de janvier. Au bout de ma rue, un pitoyable père Noël pendu au bord d’un toit se balance sans un mot, histoire de nous rappeler que les fêtes de fin d’année ne sont pas si loin. Il serait grand temps de lui faire abandonner son inconfortable position. La tempête a décroché les dernières guirlandes et l’une d’entre elles est venue décorer à sa manière le vieux houx.... [Lire la suite]
Posté par Tonton J à 15:27 - - Commentaires [8] - Permalien [#]