09.04.08

Ça te fait sourire...

Me voila une fois de plus assis devant mon clavier.Les touches d’antipapier s’ennuient à l’heure de l’angélus.Une amie me demande des lignes ou des images ou des signes.Je ne sais pas écrire ça te fait sourire.J’écoute Jean-Sébastien et ses notes magiques,Il m’emmène vers demain, je le trouve fantastique !Mais revenons à nos boutons, ceux que je frappe à tâtonsPour enfiler des mots des petits, jamais des gros !Cette nuit, que vais-je écrire avant de voir le jour... [Lire la suite]
Posté par Tonton J à 10:55 - - Commentaires [18] - Permalien [#]

05.04.08

Trois heures viennent de sonner...

Trois heures viennent de sonner, je ne dors pas encore. Les volets baissés laissent filer les rumeurs silencieuses de la nuit. J’ai les yeux grands ouverts. Je dois avoir des oreilles immenses à force de les tendre. J’en arrive à entendre mes pensées. Je les entends m’interpeler. La maison est si grande qu’elles se perdent plusieurs fois avant de me revenir.Un chat s’aventure dans la longue gouttière. Il tâtonne dans la nuit et s’assure à chaque pas. Que cherches-tu, chasseur nocturne ?... [Lire la suite]
Posté par Tonton J à 10:59 - - Commentaires [32] - Permalien [#]
27.03.08

C’est toi qui me réconfortais.

       Je me souviens que ce jour-là, je me suis assis au bord de ton lit et avant de se dire bonjour, nous nous sommes longtemps regardés, comme d’habitude. Ce long moment de redécouverte de l’autre se terminait toujours par un sourire simultané. Le temps du salut était venu. « Je vais bien ! Et toi ? »     Je ne savais que répondre à ta question. J’allais bien, ma santé ne me posait aucun souci et il faisait beau.     Mais toi, mon Ami ! Mais... [Lire la suite]
Posté par Tonton J à 23:17 - - Commentaires [38] - Permalien [#]
26.03.08

Je ne sais pas où le mettre ce bouquin!

Je ne sais pas où le mettre ce bouquin!Vais-je le tenir ainsi pendant ma lecture?Vais-je le poser sur mes genoux?Je vais avoir les fesses plates sur ce sol!Et ce vent qui lève un peu de sable!Et ce soleil qui picote la peau!Et ces enfants qui crient!Et cette casquette qui ne tient pas sur le crâne lisse!Et ce sable qui entre partout!Pourtant on a tout pour être « bien » sur cette plage!Dis! Tu te souviens? Fin mars….Il faisait froid! La neige était tombée!Le... [Lire la suite]
Posté par Tonton J à 22:55 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
14.03.08

Rien à dire et fatigué...

    Je viens juste d’achever la préparation du repas du soir. La journée a été bien remplie. Je me sens horriblement fatigué, à cause d’un interminable hiver qui ne porte pas toujours honnêtement son nom. Je ne vous rends pas visite sur vos blogs depuis peu mais vais tacher de me rattraper très vite, dès que j’aurai remis un peu d’ordre dans ma tête, et ailleurs ! Aussi, ma meilleure médecine est le bricolage, le jardin étant encore ensommeillé.   Je m’apprête à me lancer dans divers travaux... [Lire la suite]
Posté par Tonton J à 21:28 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
10.03.08

Tempête de mars

    Le vent a joué avec les nuages cette nuit. Pas gentil, pas méchant, juste des gamineries qui font peur aux enfants. Je contrôlai avec conviction l’étanchéité de mes paupières quand les grosses gouttes voulurent jouer des claquettes sur les tuiles grises. De grosses gouttes froides sans doute. Le vent ne semblait pas d’accord et préférait une partie de cache-cache. Leur conflit dura ainsi quelques heures. Une fois toi, une fois moi, une fois nous. Finalement c’était trois fois eux et seulement eux.... [Lire la suite]
Posté par Tonton J à 22:51 - - Commentaires [17] - Permalien [#]

07.03.08

Le Violon de confiance

    Il faut que je te raconte cette histoire que m’a racontée « Bobine ». Elle vit en Suisse, dans le Jura Bernois.    « Mon Papa tenait admirablement et avec une grande conviction un commerce de sellerie et de tapisserie. Il confectionnait des selles pour le Shah de Perse. Son père, mon Grand-papa, avait vu entrer l’armée de Bourbaki en Suisse, en 1871 au Locle. Voila déjà de quoi écrire un livre, peut-être même plusieurs… De nombreuses pages sont presque écrites dans un coin de ma... [Lire la suite]
Posté par Tonton J à 20:42 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
02.03.08

Bonsoir Madame Edith Piaf

    Un disque de la « Môme Piaf » envahit la maison. Les notes montent délicatement jusqu’au bureau. Les marches blanches de l’escalier laissent s’élever les mélodies et me font dodeliner de la tête. Je me cale confortablement le dos dans mon fauteuil et mes yeux s’évadent par une fenêtre qui me laisse libre de leur ancrage. Une légère brume tente d’envelopper l’horizon du nord. Le soleil a trop brillé hier et s’est déjà blotti sous une couette liquoreuse. Tu dormiras seul ce... [Lire la suite]
Posté par Tonton J à 22:30 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
14.01.08

Trop de lumignons à étouffer !

    Je suis né le troisième jour d’un mois de février mais ce n’est pas de ma faute. Je ne fêterai jamais mon anniversaire en été, sauf avec mon Gégé. On pense tous les deux que ce n’est pas une bonne opportunité de faire la fête quand il y a trop de lumignons à étouffer ! Et de toute façon, dans l’année, il y a beaucoup plus de jours sans anniversaires !    Les hôpitaux étant en grève, mon histoire a débuté dans l’arrière-salle d’un estaminet, un matin de très bonne heure. L’hiver s’était... [Lire la suite]
Posté par Tonton J à 15:27 - - Commentaires [30] - Permalien [#]
08.01.08

Par la fenêtre...

  J’habite près d’une plaine qui se noie dans la mer toute proche. D’année en année, j’ai appris à écouter le vent qui geint les jours gris. J’entrouvre la grande porte-fenêtre, à peine de quelques respirations et j’écoute. Je t’avoue qu’il est parfois dur d’entendre ce qu’il me raconte mais il a la franchise de ses propos…    Devant moi, un champ labouré. D’année en année, les blés s’y suivent sans jamais se ressembler complètement. Ils poussent, se faisant assaillir par des hommes qui ne chantent jamais. De... [Lire la suite]
Posté par Tonton J à 18:22 - - Commentaires [10] - Permalien [#]