22.12.12

Bouquet de pleurs givrés...

Corina écoute les rires de son petit frère tombé dans les herbes hautes. Que d'insectes ont été perturbés par cette chute sans gravité pour le petit garçon. Elle s'imprègne de ces éclats de bonheur glanés en cet été si chaud.
Bientôt le père et le grand-père viendront moissonner. À la faux, comme le font les paysans sur ces collines si pentues. Cultiver est bien difficile. La terre est ingrate mais à qui donne sa sueur, la Nature sait se montrer généreuse.
Corina relève le petit homme et le serre fort dans ses bras.
Tout est parfumé : les herbes, les blés, les fleurs, les abeilles...
Du miel ! Et si on allait récolter un peu de miel ?
La jeune femme passe la langue sur ses lèvres, son petit frère l'imite. Elle lui saisit la main et ils courent vers l'autre bout du champ, là où les ruches de Dragos narguent les gourmands de passage. Le vent de la plaine, sec et austère, brûle les visages. Mais ici, à deux enjambées de la rivière, tout est si beau...
Le miel se laisse laper et les abeilles, ivres de nectar, tourbillonnent. Ne manger que le nécessaire, en garder pour les jours gris...
Corina prend son petit frère à sa gauche, et frotte le petit genou écorché. Une goutte de sang séché s'y accroche encore. Elle trempe un pétale de bleuet dans une goutte de miel et le pose sur la blessure.
-Tu vois, le bleu du ciel et du bleuet, le blanc du miel et du lait, et le rouge de notre sang et du feu, il ne faudra jamais les oublier. Ce sont les couleurs d'un beau pays...

Et le temps passa cruellement. Corina revoyait ces couleurs et ces parfums, entendait encore les cris de joie de son petit frère, sentait le vent de la plaine sur ses cheveux dénoués. Mais elle était à genou au milieu d'un trottoir d'une grande ville française au milieu des couleurs de ce beau pays. Les gens tourbillonnaient autour d'elle et ne la voyaient pas. Elle tendait les mains ouvertes et blanches dans l'espoir d'une simple petite pièce, ou du souvenir d'un peu de miel. Il gelait et derrière ses paupières, le bruit des faux sifflait dans le vent.

blé cb

Posté par Tonton J à 17:56 - Humeur du moment - Commentaires [ 25] - Permalien [ #]
Tags : , , ,


Commentaires sur Bouquet de pleurs givrés...

    Je suis passée ...
    J'ai relu ...
    Je reste muette, prise d'émotion, pardonnes-moi ..........
    Pour écrire de tels mots, je t'embrasse TJ.

    Posté par Vava, 22.12.12 à 18:12 | | Répondre
  • Comment pouvait-on passer sans la voir, elle qui avait tant à nous dire !

    Merci pour ces mots offerts, TJ.

    Ils sont très émouvants...

    Bises et douce soirée.

    Posté par Quichottine, 22.12.12 à 18:14 | | Répondre
  • Bonsoir TJ

    Une histoire qu'il faut lire sans se précipiter vers la fin.
    L'on passe d'un joli récit à un dur témoignage.
    La petite filles aux allumettes des temps modernes ?

    Malgré ce constat peu joyeux, je te souhaite de jolies fêtes de fin d'année.

    Bises de Bretagne

    Posté par Annick, 22.12.12 à 18:16 | | Répondre
  • Quelle belle poésie. J'ai bu tes mots, senti le vent, goûté le miel et entendu le vol des insectes. La magie, trop brève, du langage m'a offert de beaux frissons.
    C'est comme un cadeau de Noël avant la date.
    Merci.

    Posté par letienne, 22.12.12 à 18:29 | | Répondre
  • ...

    Quel joli cadeau de Noël , mais je ne parle pas du texte !

    Je te laisse deviner !

    xxx
    Maïté

    Posté par Maïté, 22.12.12 à 19:11 | | Répondre
  • Hello!!!!

    Je vois que tu es revenu un peu, en poête cette fois...Passe un joyeux Noël, bisous...

    Posté par eve, 23.12.12 à 07:19 | | Répondre
  • C'est magnifiquement beau et très émouvant......
    Je suis content d'avoir fait le détour par chez toi et de retrouver la saveur de tes textes que j'avais perdu de vue depuis trop longtemps...
    Merci !
    Bonnes fêtes de fin d'année ...

    Posté par Nestor, 23.12.12 à 11:24 | | Répondre
  • Que de couleurs !

    64 M2 !! soixante mètre carré ( carrè = invariable ??? ) !!!

    ciel , bleuet , miel , lait , rouge , sang , feu !!!! 4 ou 5 teintes de notre vie !!

    C'est très bien pour un jardinier !

    TOI le jardinier soit être RAVI de ces teintes !!!

    CAROTTES CELERI .... ! comment retrouver une chose pour chacune de ces teintes ??

    Il y a longtemps que je n'avais pas reçu de BILLET !!!

    BISOUS

    any

    Posté par any, 23.12.12 à 12:48 | | Répondre
  • Bonjour

    J'aime, merci bien... C'est bien d'en parler les jours de liesse..... Bon après midi et fêtes à venir. Nos amitiés TJ !!

    Posté par patriarch, 23.12.12 à 13:41 | | Répondre
  • Emotion ...
    Hélas une triste réalité, surtout en ces temps de fêtes
    Je te souhaite un très bon Noël TJ

    Posté par Kri, 24.12.12 à 08:47 | | Répondre
  • En cette période, il faut d'autant plus partager avec ces déracinés.

    Bon et Joyeux Noël

    Posté par Patrick, 25.12.12 à 11:00 | | Répondre
  • Un moment pur comme j' aime...En lisant tes mots me revenait à l' esprit le merveilleux livre de Carole Martinez " Coeur Cousu "...féérie absolue des mots qui font jaillir de merveilleuses images...
    Merci TJ pour ce moment ..Je vais réchauffer ma blanquette..:-))
    De tout coeur je t' embrasse

    Posté par Mathilde, 26.12.12 à 12:03 | | Répondre
  • Belle histoire pleine de sensibilité... Joyeuses fêtes de fins d'année pour toi et tous tes proches....

    Posté par Patrick l, 26.12.12 à 18:31 | | Répondre
  • Heureuse de vous retrouver TJ ! avec cette "Belle Histoire" où s'entremêlent Amour, douceur, nostalgie, misère et indifférence...un beau conte de Noël!
    Pour vous, une bonne fin d'année 2O12 avant d'attaquer 2O13 sous les meilleurs auspices!
    Avec toute mon amitié.

    Posté par Mamie, 27.12.12 à 09:56 | | Répondre
  • Merci pour vos passages successifs. Pascal.

    Posté par Djemaa, 29.12.12 à 09:38 | | Répondre
  • Tu ne nous as pas habitués...

    ... à tant de tristesse ! D'où t'est venue cette ispiration ? Y aura-t-il une suite ? Je reste mélancolique...
    Gwen

    Posté par Gwen, 29.12.12 à 19:51 | | Répondre
  • La misère hélas ne se voit pas/plus que dans les pays du tiers monde ... de plus en plus de personnes, et depuis tant d'années, tous âges confondus se retrouvent à la rue. Même si les structures sont de plus en plus nombreuses, la cicatrice a du mal à se fermer et à cautériser. La fin du monde n'est pas celle qu'on croit, mais celle qui est déjà là, devant nos yeux. Ils sont encore si nombreux ceux qui passent dans les rues sans les voir, où en faisant semblant de regarder ailleurs...

    Faisons un voeu cher TJ que toutes les Corina d'ici et d'ailleurs retrouvent le parfum de leur enfance, un peu de miel sauveur.

    Je t'embrasse bien fort, merci pour ce texte si touchant et tellement criant de vérité.

    Posté par Lyliepetitroseau, 29.12.12 à 21:24 | | Répondre
  • bouquets de pleurs givrés

    Que dire? encore un texte tout aussi magnifique que les autres.

    merci!

    Posté par odile, 30.12.12 à 00:13 | | Répondre
  • comment

    Comment ne pas être amoureux de la nature avec de tels textes?

    Posté par odile, 31.12.12 à 16:22 | | Répondre
  • A l'aube de cette nouvelle année, je viens te présenter tous mes voeux de bonheur, de santé et de joie pour toi et pour tes proches.
    La santé étant l'essentiel... le reste suit en principe !
    Meilleurs voeux pour 2013 et bises sous le gui (paraît que cela porte bonheur !).

    Et c'est toujours avec un réel plaisir que je viens lire ton blog... tes écrits sont si beaux que je ne saurais m'en passer...

    Posté par Rochelle, 02.01.13 à 13:49 | | Répondre
  • ....Mais...il y a presque un siècle que je ne suis pas venue sur ton blog et toi au mien....depuis l'année dernière c’est sûr. Pour les mêmes raisons que toi, l'envie est là, le plaisir est là mais d'autres priorités attendent. Bon! continuons notre fidélité. dans le plaisir de lire tes textes pleins d'émotion. celui-ci me rappelle un peu la très belle chanson de Pierre Perret " Lily"
    Sur mon blog en ce moment je " sème" et tu auras ta récolte aussi
    Sans oublier les bisous de zibulinette...ils repartent pour un tour

    Posté par zibulinette, 05.01.13 à 11:34 | | Répondre
  • Un petit salut

    Juste un petit bonjour reconnaissant et pour remercier d'être toujours là !

    xxx
    Maïté

    Posté par Maïté, 05.01.13 à 13:29 | | Répondre
  • MERCI

    En ces temps troublés nous avons besoin de lire des textes tels que les tiens
    Merci !
    Que ta journée soit bonne
    Bises

    Posté par MONIKA, 07.01.13 à 10:03 | | Répondre
  • coucou TJ ,tu nous parles de fleurs et d'abeilles ,alors qu'il fait si gris dehors ...
    et l'hiver qui commence à peine ...
    besoin de soleil même si le froid est là ,il en faut .
    bonne Année TJ et plein de petits bonheurs.

    Posté par macocole45, 07.01.13 à 17:57 | | Répondre
  • Vava: Muette? Toi?...Tu me laisses sans voix, et sans voie!
    Quichottine: C'est une scène que je n'oublierai pas.
    Annick: Oui, tu as raison, la petite fille aux allumettes...
    Letienne: J'ai ajouté de la cruauté à ce que j'ai vu...
    Maïté: Merci.
    Eve: Oui, c'est vrai, je ne fais que passer. Je fais mon possible pour venir ici, mais j'ai tant de choses à faire ailleurs et me partager m'est de plus en plus difficile.
    Any: Merci d'être passée!
    Patriarch: Oui, il y a des choses dont il faut parler...
    Kri: Oui
    Patrick: et ce n'est pas toujours facile...
    Mathilde: Un moment pur mais dur...
    Mamie: Merci d'être passée chez moi.
    Gwen: Cette inspiration m'est venue de cette femme croisée sur un trottoir, un soir d'hiver...
    Rochelle: J'aime quand tu passes, merci!
    Zibulinette: Merci pour les bisous! Inimitables! On devrait solliciter une AOC!
    Monika: Bisous diagonalesques!
    Macocole: Merci.

    Posté par TJ, 07.01.13 à 22:35 | | Répondre
Nouveau commentaire